Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2019

LA GALOCHE Exposition- vidéo Dimanche 31 mars

la Galoche.jpg

Programmation 2019

HORIZON LA GRAND CROIX

En 2019  l’association Horizon vous invite à deux voyages dans le temps : retrouver « la Galoche » et partir à la découverte de l’aqueduc du Gier

Mais en ce début d’année, c’est aux enfants que nous pensons. Horizon s’est associé au centre social pour participer au carnaval des enfants organisé le 5 mars par les parents d’élèves de l’école Renée Peillon. Nous avons servi les jus de fruits et  les bugnes confectionnées par les mamans et grands- parents. Après des chansons, la visite aux Tilleuls, les jets de confetti,  Monsieur Carnaval réalisé par les enfants du centre social a connu l’épreuve du feu.

Dimanche  31 mars : 10h à 17h salle du Cèdre (nouvelle salle municipale près de la mairie) Exposition sur « la Galoche »mise à disposition par Visages de Notre Pilat complétée par une vidéo commentée  de Michel Peyrard qui  rappelle  l’histoire du petit tortillard disparu de notre vallée vers 1930.

01_10.jpg

Dimanche  23 juin : 10h salle du Cèdre Conférence de Jean Claude Litaudon sur « l’aqueduc du Gier » Illustrée par une vidéo sur ce monument romain. Départ en covoiturage pour le repas de midi au Café Cerise de St Joseph puis départ pour Chaponost Visite commentée par JC Litaudon des arches romaines de Chaponost

acqueduc du Gier.jpg

Réservation obligatoire pour le repas : 21€ (hors boisson et apéritif) au 0477732073

Les sentiers balisés de la commune : malgré les travaux du Parc de La  Platière il est possible en suivant le chemin vers la ligne de chemin de fer et en redescendant sur le Gier jusqu’à la rue de la Rive de retrouver les circuits décrits dans la plaquette. La fin des travaux d’aménagement des berges du Gier  par Saint Etienne Métropole est prévue en septembre

En créant le parc de La Platière, André Chazalon, maire de la commune, voulait offrir aux habitants de La Grand- Croix un havre de paix et de verdure au cœur de la commune

L’objectif de Saint Etienne Métropole : la protection des biens et des personnes menacée par les inondations du Gier notamment de la zone artisanale construite en zone inondable. Il est prévu : L’abaissement de moitié de la levée du Gier, la démolition du mur situé rive droite du Gier canalisé. La chute du Gier en une cascade de 5m est un spectacle magnifique La singularité de la construction de la levée tient à la présence à son sommet  de pierres appelées « cadettes »   apportées du département de l’Ain qui rejettent l’eau de la rivière loin du mur, assurant sa protection depuis deux siècles du temps où Jean Bonche développa l’activité textile. Aucune rivière aménagée dans la  Loire, le Furan notamment, ne présente une telle particularité aussi ingénieuse. C’est pour nous  la perte irréversible des témoignages du passé. Cette levée associée à un bief  est l’unique exemple restant à La Grand-Croix de l’activité des moulinages. Les interventions de l’association et du collectif « Lieux et Mémoires de nos vallées » pour préserver ce patrimoine auprès de SEM et de la commune n’ont pas abouti.

01/02/2019

Aménagement des berges du Gier au Parc de La Platière

 

 

Le parc de La Platière traversé par le Gier  représente 7 hectares de verdure au cœur de la ville de La Grand-Croix. André Chazalon, maire de la commune, est à l’origine de ce parc. Il voulait offrir à la population de la ville, un lieu de  détente « un poumon vert »

Cet espace, apprécié par les habitants présente divers atouts  naturel et patrimonial

Atout patrimonial

Son atout patrimonial est lié au Gier,  à l’époque où l’énergie hydraulique était source de l’activité des moulinages

Ainsi sur un parcours assez ténu on retrouve les équipements caractéristiques de cette énergie :

La levée, le bief, le moulinage

Depuis la levée de La Platière le Gier se précipite en une cascade de 5m.

La particularité de sa construction tient à la présence à son sommet  de pierres appelées « cadettes »  pierres apportées du département de l’Ain qui rejettent l’eau de la rivière loin du mur. Ainsi le mur est protégé  et tient debout depuis près de deux siècles. Aucune rivière aménagée dans la  Loire,  le Furan notamment , ne présente une telle particularité aussi ingénieuse.

levée sur le GIER.png

De ce mur une prise d’eau  conduit l’eau vers le moulinage grâce à un bief

Jean Bonche qui a développé cette activité a acheté en 1871 le moulin à M. Paire, date à laquelle la levée existait. L’activité va perdurer jusqu’en 1991

Le bief passe ensuite près de la maison de La Rive sur un pont au-dessus du Gier

Le Gier se trouve alors canalisé par deux murs de pierres et passe sous une voûte maçonnée.

Le quartier des mines de La Péronnière  est proche, comme le pont de Chavillon. Or, les exploitants des mines se plaignaient des inondations continuelles des galeries. Ainsi la sortie du parc près de la rue de La Rive porte le témoignage des efforts de la société des mines de La Péronnière et des Houillères de Rive de Gier pour  maîtriser la rivière.

Elles demandent l’autorisation de détourner les eaux du Gier en 1873

Le préfet se déclare incompétent et les sociétés à leur risque et péril canalisent le Gier en 1876.

Le programme d’aménagement des berges du Gier prévoit

L’abaissement de la levée du Gier

La démolition du mur situé rive droite du Gier canalisé.

C’est pour la commune la perte irréversible des témoignages du passé.

Cette levée est l’unique exemple restant à La Grand-Croix de l’activité des moulinages

En ce qui concerne la levée, son abaissement de la moitié lui enlève tout intérêt. Que va-t-on admirer depuis la passerelle ?

Quant à la passe à poissons vous savez que leur consommation est interdite à cause de leur toxicité.

Je vous propose d’installer un déversoir pour préserver notre levée.

Quant aux murs du Gier canalisé, pourquoi démolir un côté ? N’est-il pas possible de tracer un passage au pied  de ce mur ?

En ce qui concerne la protection d’éléments du  patrimoine qui seraient affectés par des aménagements,  de nouvelles réglementations ont été prises

Atout naturel

La Platière est un refuge communal LPO. Vingt-huit espèces d’oiseaux y ont été dénombrées.

L’autre intérêt est la présence d’une plante rare, la lathrée écailleuse

07/05/2018

A La Grand Croix l’hirondelle fait toujours le printemps

 

2018-05-05_La Grd-Cx_10R.jpg

Sous un soleil éclatant, samedi 5 mai,  une trentaine d’amoureux de la nature ont suivi Marie Jeanne Mazeau d’Horizon et Bertrand Montagny de la Ligue de la Protection des Oiseaux  à travers la commune à la recherche des hirondelles. L’automne dernier nous avions parcouru les rues Sauzéa et Jaurès pour découvrir une vingtaine de nids accrochés sous les toits. Selon Bertrand Montagny : « La Grand Croix héberge la plus importante colonie d’hirondelles de fenêtre de la vallée du Gier. » Seront-elles au rendez-vous ?

Les hirondelles de fenêtre qui se distinguent des martinets noirs par leur petite taille et leur ventre blanc, construisent leur nid grâce à des boulettes de terre humide rassemblées par leur salive, qu’elles accrochent sous les toits. Les nids inventoriés en automne sont bien là. Mais les hirondelles se font rares. Ces derniers jours de pluie et de froid les ont retardées. Enfin rue Jean Jaurès on assiste au ballet d’une petite hirondelle de fenêtre. On la reconnaît à son ventre et son croupion blancs. Elle répare et agrandit le nid de l’an dernier. Le printemps peut commencer !

Hirondelle de fenêtre_Photo Bertrand Tranchand - LPO Loire.JPG