Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2010

le jardin extraordinaire de l'école P.Teyssonneyre

LE JARDIN EXTRAORDINAIRE DE L'ECOLE PIERRE TEYSSONNEYRE

tuteurs.jpg

 

Il suffisait de deux parcelles : une à l'ombre, l'autre au soleil au dessus du parking de l'école pour faire le bonheur des enfants .

Trois classes participent à cette aventure du préparatoire aux cours élémentaires de première et deuxième année. Les jardiniers de la commune de La Grand Croix se sont employés à retourner la terre, puis les membres de l'association « Horizon » sont venus : Marc leur a appris à manier les outils, Robert à sortir délicatement les plantes des godets avant d'utiliser le plantoir.


 

A tour de rôle, et par demi-groupe sous l'aile de leurs enseignants, ils sèment des graines , plantent les tuteurs pour guider les tomates, arrosent en évitant de mouiller les feuilles et s'émerveillent du parfum du basilic, du thym et de la menthe .

La plupart n'ont pas de jardin. Les framboisiers, les plantes aromatiques, les fleurs annuelles ou vivaces, les légumes : pommes de terre, haricots, courges, aubergines et poivrons sont autant de découvertes .

Les filles ont pour la lavande des gestes de tendresse: les touffes sont bien ébouriffées avant d'être

plantées, quant aux garçons, ils savent ficher avec dextérité les tuteurs des haricots ou des tomates .

La course au robinet avec l'arrosoir devient une compétition et le maître à fort à faire pour ne pas désigner la même petite fille glissée au premier rang.

A midi en famille ou ce soir à table ils pourront à leur tour enseigner à leurs parents que les plantes peuvent naître d'une graine, d'un bulbe, d'un rhizome, certaines ne durent qu'une année au contraire des vivaces qui renaissent du même pied l'année suivante. Ils savent maintenant que les insectes: abeilles et papillons jouent un rôle essentiel dans la pollinisation et se sont engagés à ne plus les chasser. Ils apprendront aussi que la plante a besoin des soins du jardinier mais aussi de temps pour grandir, faire sa fleur puis son fruit. A leur tour les plantes donnent une leçon de patience.

 

Finalement , il faudra attendre la rentrée prochaine pour cueillir les framboises !

 

 

Les commentaires sont fermés.